ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue Internationale d'Intelligence Économique

2101-647X
Nouvel éditeur au 1er janvier 2016
 

 ARTICLE VOL 2/2 - 2010  - pp.263-275  - doi:10.3166/r2ie.2.263-275
TITRE
Les problématiques énergétiques, enjeu de destabilisation ? L'exemple du nucléaire

TITLE
Barents Sea: a laboratory for a New Energy Diplomacy.

RÉSUMÉ
La raréfaction des hydrocarbures, les incertitudes géopolitiques qui en découlent, la fluctuation et la volatilité des prix amènent, depuis les années 2000, une évolution dans laquelle la conjoncture favorise l’énergie nucléaire à usage civil. Ainsi, le développement du marché international de l’industrie nucléaire est lié à la compétitivité des centrales atomiques face à leurs concurrents utilisant des énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon). Le nucléaire est à la fois une énergie avantageuse pour les pays qui y ont recours (peu d’émissions de gaz à effet de serre, peu polluante, prix stables et concurrentiels, approvisionnements sans obstacle majeur) et préoccupante (absence de réelle solution pour les déchets, risque de transfert du nucléaire civil vers le nucléaire militaire). L’Intelligence Économique (IE) apparaît ici comme essentielle pour les entreprises de ce secteur et repose sur un défi technologique important et urgent. L’IE est devenue un impératif pour les entreprises du secteur énergétique.


ABSTRACT
The depletion of oil, geopolitical uncertainties resulting, fluctuation and price volatility leads, since the 2000s, a development in which the economy favors nuclear energy for civilian use. Thus, the development of the international market for nuclear industry is linked to the competitiveness of nuclear deal with their competitors using fossil fuels (oil, gas, coal). Nuclear power is both an energy benefit to the countries that we use (low emissions of greenhouse gas emissions, low pollution, stable prices and competitive supply without major obstacles) and worrying (no real solution for waste, transfer risk from civilian to nuclear weapons). The Business Intelligence (BI) appears to be essential for companies in this
industry and is based on technical and urgent challenges. BI has become an imperative for companies in the energy sector.


AUTEUR(S)
Viviane DU CASTEL

MOTS-CLÉS
Intelligence économique, nucléaire, nucléaire civil, nucléaire militaire, énergie, sécurité énergétique, sécurité des approvisionnements, Russie, Union européenne.

KEYWORDS
Business intelligence, nuclear, civil nuclear, military nuclear energy, energy security, security of supply, Russia, European Union.

BIBLIOGRAPHIE
r2ie.revuesonline.com/revues/41/10.3166/r2ie.2.263-275.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (203 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier