ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue Internationale d'Intelligence Économique

2101-647X
Nouvel éditeur au 1er janvier 2016
 

 ARTICLE VOL 2/1 - 2010  - pp.7-8
TITRE
Éditorial

RÉSUMÉ
Une révolution silencieuse se produit. Celle-ci ne déroule pas dans les espaces feutrés des multinationales et des cabinets fantômes. Elle envahit notre modeste quotidien pour ériger chacun de nous en analyste en herbe. Cette révolution, c’est l’évolution rampante et perpétuelle d’Internet. Ce formidable « tout », sur lequel on imagine que tout ou presque a déjà été fait, qu’il n’y a plus rien à y inventer. Mais c’est sans compter sur la créativité de l’homme et les potentialités qui émergent de l’interaction sociale, voire des rapports psychosociologiques, parfois. Le Web, ce « brainstorming géant » (le « web squarred » anticipé par O’Reilly et Battelle1), aboutit à ce que chaque utilisateur projette une « ombre d’information », une aura de données qui, quand elle est capturée et traitée intelligemment, offre des opportunités extraordinaires et des implications hallucinantes. Or les chercheurs et les praticiens de l’IE savent aujourd’hui conceptualiser et manier les trajets de construction du sens, grâce aux apports de la psychologie cognitive et de la sociologie des organisations notamment. Par contre l’implication de la technologie dans la survenance de biais cognitifs, lors de la recherche d’information sur le web par exemple, reste une question en suspens. L’interrogation essentielle réside donc aujourd’hui dans l’analyse relationnelle : comment le « consommacteur » d’information régit-il son attitude et modèle-t-il ses comportements face au progrès technique ? Car via internet, nous sommes entrés de plain pied dans l’ère de la métadonnée, sous le joug de la dictature du « tag ». Par conséquent, on ne peut faire abstraction des usages qui sont faits des outils d’intelligence économique sur Internet ; à plus forte raison lorsque l’infostratégie, devenue prégnante, consiste à contrecarrer l’objectivité du journaliste, du concurrent, ou de l’opinion. Rien n’est plus naturel : l’internaute ne cherche plus l’information, le web sémantique la lui apporte, désormais. estompent pour laisser place à un entonnoir vide de sens, où s’engorgent des données de valeurs indifférenciées. La quête de l’exhaustivité est un piège. Mais ironie du sort, les solutions logicielles de veille nous promettent justement de ne plus rien rater.

AUTEUR(S)


LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (101 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier